¿LE SAVIEZ VOUS… ?

Qu’un processus de chauffage avec fluide thermique a une consommation de combustible entre 20 et 25% de moins que avec la vapeur.

Bien sûr vous le saviez. Malgré cela, et parce que peut être pas tout le monde le saviez, je ne me lasse de répéter. Dans une époque marquée par le changement climatique et l’épuisement des combustibles fossiles et donc plus coûteux, le choix de la technologie appropriée dans un processus de chauffage, est essentiel non seulement pour la planète, mais aussi pour notre poche.

Il y a encore de nombreuses entreprises et processus qui consomment plus de 20% du combustible nécessaire. Dans une installation de chauffage indirect avec la vapeur, vous obtenez un rendement de 65 – 70%, c’est à dire, pertes de plus du 30% de l’énergie, de carburant et €. Le tiers de ces pertes vont vers la cheminée. La récupération d’énergie dans les gaz de combustion doit se developper fortement à l’avenir. Mais cela et nous le ferons. Le drame c’est l’autre 20% de consommation totale. Les condensats et les purgeurs sont incapables de gérer dans la pratique à obtenir la pleine utilisation du combustible brûlé.

Les bonnes nouvelles sont que cette même processus chauffée avec huile thermique aura un rendement, aussi global, du 90%. Le 10% manquant est partie vers la cheminée. Et c’est tout. Il n’y a pas de changement de phase, pas de récupération de condensat, pas de purgeurs. Il y a seulement un circuit fermé.