Sans perdre le fil de nos derniers blogs, j’aimerais focaliser aujourd’hui l’application du fluide thermique dans le secteur alimentaire et concrètement faire référence à unarticle publié dans le numéro 233 de la revue espagnole ALIMENTACION Equipos y Tecnología, sur la manipulation correcte de la pomme de terre comme élément primaire et de base d’une grande industrie comme il est celle du snack, non seulement en Espagne mais aussi dans d’autres pays comme la Pologne, pays d’origine d’une part de cet article.

De l’article on détache que dans le processus de fabrication de la pomme de terre frite non seulement faut tenir compte de la qualité et des caractéristiques de la matière première, qui varient selon la pluviométrie de la zone d’origine, composition du sol, etc., mais aussi la température de l’huile de friture qui doit rôder les 180º C si on veut obtenir un produit final optimal au palais. La manière la plus efficace d’obtenir cette température, en préservant le temps possible maximal, la vie utile de l’huile végétale utilisée pour frire, est en utilisant des systèmes de production et cession de chaleur indirecte commechaudières d’huile thermique à travers des huiles blanches comme fluides transportateurs de chaleur.

Nous recommandons la lecture de cet article pour toute personne intéressée au sujet, au niveau professionnel ou particulier.

Dans notre prochain blog nous parlerons des huiles utilisées. Passez des bonnes vacances si vous les effectuez dans cette période.