Chauffage de la friteuse industrielle dans l'industrie alimentaire | Pirobloc
Langage:
Alimentacion Pirobloc

PROCESSUS

Pirobloc fournit des solutions efficaces, sûres et personnalisées pour chauffer les friteuses industrielles et autres technologies utilisées pour traiter les aliments. Certains des plus fréquents sont:

Collations

Poisson

Pâtisseries

Légumes

DESCRIPTION

Dans les friteuses industrielles en continu ou chaines de fritures, le chauffage par un système à huile thermique, composé d’une chaudière à fluide thermique et un échangeur de chaleur est la meilleure alternative technologique.

Ces friteuses industrielles sont utilisées indistinctement pour les chips, les fruits secs, la pâtisserie industrielle, le poisson, les légumes, le maïs et de nombreux autres produits comme les nuggets, les croquettes, les friands, etc.

Dans presque tous les cas, l’huile végétale exige des températures de l’ordre de 175 ºC. Il existe différentes alternatives pour le chauffage de l’huile végétale à cette température. On peut donc trouver dans ce type de machineries des résistances électriques de chauffage directement submergées dans l’huile végétale, des brûleurs de gaz directement couplés à une chambre de combustion, des serpentins de chauffage submergés et, l’option préférable, une chaudière à huile thermique associée à un échangeur de chaleur extérieure huile thermique – huile végétale.

La chaudière à huile thermique chauffe le fluide grâce à la combustion de gaz. Cette huile thermique circule au moyen d’une pompe centrifuge à un échangeur de chaleur tubulaire huile thermique – huile végétale. Enfin, une pompe à huile végétale, centrifuge également, se charge d’envoyer l’huile végétale chaude à l’intérieur de la friteuse.

Ce système de chauffage par fluide thermique est simple mais il offre de nombreux et importants avantages par rapport aux autres systèmes de chauffage. L’un de ces avantages est la conservation de l’huile végétale.

L’huile végétale est susceptible de se dégrader rapidement en conséquence de la température élevée. Plus la température de la pellicule d’huile végétale est élevée, plus elle s’oxydera et se dégradera rapidement. Avec le chauffage par résistances électriques ou brûleurs directs, l’huile végétale atteint des températures très élevées, dépassant les 500 ºC et subissant une dégradation rapide. Avec un échangeur de chaleur huile thermique – huile végétale, la température du premier est de l’ordre de 230 ºC, ce qui assure une température stable et avec une grande précision d’environ 175 ºC.

Cette valeur peut être totalement sélectionnée en fonction du produit, ce qui permet d’obtenir des précisions de +/- 1º C. C’est-à-dire que la température de la pellicule du végétal sera la plus basse possible car le foyer de chaleur ne dépasse pas les 230 ºC.

D’autre part, l’utilisation de l’échangeur externe facilite le nettoyage périodique du dispositif, car le faisceau de tubes est complètement externe et facile à nettoyer. Le fait que l’échangeur thermique se produise à l’extérieur de la friteuse suppose un avantage important, car l’huile draine des restes de produit sous forme de particules fines qui ont tendance à se déposer sur la base de celle-ci. Si, dans la partie basse de la friteuse, on dispose de résistances électriques ou de serpentins de chauffage, les particules de produits se déposent en surface en étant carbonisées et elles accélèrent le processus de dégradation de l’huile.

Concernant l’efficacité, une chaudière à fluide thermique est également l’alternative la plus économique. Certains produits comme les chips exigent une puissance thermique élevée pour son traitement car 80 % de son contenu est de l’eau. Pour parvenir à une qualité de friture adéquate, il faut évaporer l’eau, ce qui oblige à disposer d’une quantité importante d’énergie.

L’efficacité globale du chauffage à huile thermique est de l’ordre de 90 % car la seule perte énergétique a lieu dans la cheminée des fumées de combustion. Grâce à des systèmes de récupération de chaleur, cette énergie est récupérable grâce à un économiseur qui sert à préchauffer l’air de combustion.

Pirobloc dispose d’une longue expérience dans la conception et l’installation de solutions de fluide thermique pour fournir de la chaleur efficacement et durablement aux chaines de friture de produits alimentaires traités.

Le schéma suivant présente le fonctionnement de ces friteuses avec un système de chauffage grâce à une chaudière à huile thermique et un échangeur externe.

DIAGRAMME



Contactez-nous

Nous sommes efficaces

Nous visons à accroître la productivité, à réduire les coûts et à respecter l'environnement.

Nous sommes experts

Plus de 40 ans d'expérience et 1500 projets dans le monde entier.

Nous sommes confiants

Plus de 1000 clients d'un large éventail de secteurs et de services industriels.

J'ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site

Références

References | Pirobloc References | Pirobloc References | Pirobloc References | Pirobloc References | Pirobloc References | Pirobloc References | Pirobloc References | Pirobloc References | Pirobloc