Contrôle de l’O₂ dans les chaudières à huile thermique

esquema_interior_caldera

Efficacité énergétique

L’une des techniques adoptées pour l’efficacité énergétique est la disposition de brûleurs modulants à commande digitale avec contrôle en continu de l’oxygène. Cette amélioration permet d’atteindre une augmentation du rendement de l’ordre de 2%, avec l’économie consécutive de combustible. En outre, grâce à ce système on obtient des émissions réduites de produits de la combustion et une sécurité dans le fonctionnement.

Le brûleur et son contrôleur associé se chargent de réguler de manière optimale la quantité de combustible et d’air pour la combustion. L’air excédentaire favorise l’absence d’imbrûlés. Cependant, cet air excédentaire réduit également le rendement de l’ensemble chaudière-brûleur. En définitive, il s’agit de disposer d’un système qui maintiendra l’oxygène à des pourcentages minimum, en garantissant un rendement optimal, l’absence d’imbrûlés et la sécurité de la combustion.

imagen 1 ingles-frances

Le système comporte un analyseur en continu d’oxygène disposé dans la cheminée de la chaudière à fluide thermique. Cet équipement doit être conçu pour supporter les températures élevées des fumées de combustion. Cette sonde d’O₂ informe en permanence le contrôleur digital de la combustion qui maintient l’admission d’oxygène dans le brûleur aux niveaux les plus bas dans un souci de sécurité

Système de gestion de la combustion

Le système de gestion de la combustion, BMS de “Burner Management System”, est chargé d’optimiser le mélange combustible – comburant, selon un pourcentage d’O₂. Idéalement pour obtenir une efficacité maximale dans la combustion, il faut réduire ce pourcentage d’oxygène au minimum. Comme nous l’avons dit, cela favoriserait la présence d’imbrûlés et un risque d’encrassement de la chambre de combustion de la chaudière à huile thermique. L’objectif de ce BMS est d’opérer un contrôle digital de la combustion dans les paramètres optimaux pour obtenir le rendement maximal. Ce BMS établit la position appropriée du servomoteur du brûleur.

Dans les chaudières à huile thermique, le pourcentage d’O₂ dans les fumées dépend de divers paramètres selon le tableau suivant.

MagnitudeVariation en magnitudeVariation en O₂ en fumés
Combustion air  temperature10 K0,50%
Pression d’air10 mbar0,20%
Humidité air2%0,40%
Fuel PCI7,50%1,50%
Pression Combustible gas10%7% (de la puissance du brûleur)

 

Chez Pirobloc, nous adoptons le contrôle de l’O₂ dans nos chaudières à huile thermique, ainsi que d’autres options qui confèrent à nos équipements une sécurité, une fiabilité et une efficacité maximales.

Leave a Reply

Review