Langage:
Chaudieres fluide thermique

Les chaudières à huile thermique PIROBLOC s’adaptent aux réglementations en vigueur sur tous les territoires. Ce sont des chaudières haut de gamme et totalement adaptables aux besoins de nos clients:

  • Chaudières à huile thermique d’exécution horizontale ou verticale, avec très peu de différence fonctionnelle. Le choix de l’une ou l’autre dépend de l’espace au sol et de la hauteur disponible, ainsi que l’accessibilité pour la maintenance.
  • L’apport de chaleur par un combustible liquide (fioul lourd, fioul léger) et/ou gazeux (gaz naturel, gaz propane, etc..).
  • Fonctionnement automatique et avec surveillance indirecte.

spécifications

Caractéristiques techniques

  • Gamme de puissances : De 0,1 à 15 MW
  • Pression maximale admisible (PS): 40 bar
  • Pression d’épreuve (PT): 60 bar
  • Pression maximale de service (PMS): 25 bar
  • Température de service: jusqu’à 340 º C
  • Température de design: 350ºC
  • Deux serpentins, trois pas de fumées
  • Fluides contenus: fluides thermiques. Groupe 1
  • Système de surveillance: Indirect
  • Intervalle de vérification: Jusqu’à 24 heures
  • Catégorie selon Directive 2014/68/UE: I
  • Code de conception: ASME VIII, Div 1, EN 13445, AD 2000, etc.

Composants Standard

  • Pompes de fluide thermique Allweiler
  • Brûleur Weishaupt
  • Armoire électrique avec API et écran tactile Siemens / Télémécanique
  • Transmetteurs de pression Wika
  • Vannes Ari

Exécutions optionnelles

  • Portes d’ouverture facile
  • Entrée N2 ou vapeur anti-incendie
  • Téléservice
  • Exécution ATEX
  • Exécutions “custom”

Applications

  • Réacteurs
  • Chauffage d’asphalte/bitume
  • Réservoirs de stockage / Terminaux portuaires
  • Peintures
  • Adhésifs et colles
  • Plastique et caoutchouc
  • Industrie chimique
  • Huiles et graisses
  • Procédé de séchage
  • Brasseries
  • Évaporateurs
  • Séchage de bois
  • Cires
  • Colonnes de distillation
  • Résines
  • Échangeurs de chaleur
  • Énergie Solaire
  • Exploitation minière
  • Tunnels d’estampage
  • Presses
  • Flexographie et héliogravure
  • Séchage d’encres
  • Lubrifiants
  • Chauffage de calandres
  • Séchage de boues
  • Biodiesel
  • Industrie de la viande
  • Plats cuisinés
  • Boulangerie industrielle
  • Frites (pommes-frites)
  • Fruits secs
  • Snacks
  • Pâtisserie industrielle
  • Polyuréthane
  • Industrie aéronautique
  • Universités
  • Centres de recherche

DESCRIPTION DE LA CHAUDIÈRE À HUILE THERMIQUE

Nos chaudières à huile thermique sont de forme cylindrique. Leur fonction est l’élévation de la température du fluide thermique circulant dans deux serpentins concentriques par la combustion de combustibles liquides au sein d’un brûleur fixé sur le couvercle à l’avant de la chaudière. Autour de cette enveloppe est installée une couche d’isolation en laine de roche permettant d’avoir des températures de surface sur l’enveloppe extérieure faibles (30ºC à 40ºC environ). Ceci évite les pertes thermiques structurelles et le risque de brûlure par contact involontaire avec la chaudière.

La flamme du brûleur est projetée dans la chambre de combustion. Elle atteint selon la régulation de la combustion, la paroi en céramique qui est à l’intérieur du couvercle arrière fermant le foyer. Elle change alors de sens et les gaz de combustion circulent à vitesse et turbulence élevées, entre les deux serpentins jusqu’au couvercle frontal, où ils changent à nouveau de sens jusqu’à leur évacuation par la cheminée située en l’extrémité de la chaudière.

Les serpentins sont composés de deux, trois, quatre pas, ou même plus, selon le modèle, afin d’obtenir une haute vitesse de circulation du fluide thermique, indispensable pour obtenir une bonne transmission de chaleur et éviter le “cracking” de ce fluide.

L’huile thermique circule initialement par le serpentin extérieur (où la majorité de la chaleur se transmet par convection) pour passer ensuite dans le serpentin intérieur (où la chaleur se transmet presque exclusivement par radiation) ce qui permet d’obtenir des rendements énergétiques excellents.

La partie intérieure du couvercle frontal sert de fermeture aux pas des fumées entre les serpentins. Il dispose des orifices pour le passage des connexions, par bride, entre les serpentins et les collecteurs de fluide thermique généraux. Il permet également la fixation du brûleur et la fermeture de la chambre de combustion. Le couvercle frontal dispose enfin d’un trou d’homme afin d’accéder à la chambre de combustion en cas de besoin.

Téléchager la fiche technique (PDF)



Contactez-nous

Nous sommes efficaces

Nous visons à accroître la productivité, à réduire les coûts et à respecter l'environnement.

Nous sommes experts

Plus de 40 ans d'expérience et 1500 projets dans le monde entier.

Nous sommes confiants

Plus de 1000 clients d'un large éventail de secteurs et de services industriels.

    J'ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site

    Références

    References | Pirobloc References | Pirobloc References | Pirobloc References | Pirobloc References | Pirobloc References | Pirobloc References | Pirobloc References | Pirobloc References | Pirobloc